top of page

L'Univers

Ça t’est déjà arrivé de te poser la question : Qu’est ce qui régit l’Univers ? Pourquoi y’a des atomes ? Est-ce qu’il y a un chef d’orchestre derrière tout ça ? C’est quoi le but de la vie ? Certaines personnes parlent de dieu, d’autres d’Allah, de l’Univers, des forces cosmiques, de quelque chose de plus grand que nous ou bien de Chuck Norris. Par le passé, je me suis tellement torturé en me questionnant : “Mais qu’est ce que je dois faire de ma vie?”

Je réfléchissais sans cesse à ma voie, mon chemin, ma direction. Je cherchais le rôle que je devais jouer dans l’organisation humaine et de quel instrument je devais jouer dans cette symphonie parfaite qu’est la vie.

Ça a commencé à l’école : « Qu’est ce que tu voudras faire quand tu seras plus grand ? ».

Puis au lycée et les parents : “ choisit une orientation professionnelle qui te suivra toute ta vie”.

Et ça continuait : "Tu vas faire comment pour ta retraite?”, “Tu vas faire comment pour nourrir tes enfants”, “Qu’est ce qu’on va penser de toi?”, “Et si tu tombes malade”, "Tu vas être rejeté, abandonné", “Il faut suivre la norme”, et blabla…

Un cocktail molotov de questions qui faisait exploser la peur dans ma tête. Mon mental prenait le contrôle sur ma vie comme si j’étais en mode “survie”. Je prenais mes décisions en fonction de ce qui me semblait le mieux. En vrai, c’était ce qui me rassurait le plus et me maintenait dans mon confort.

Un jour, je suis allé voir un ami à l'hôpital au Japon. Les docteurs pensaient qu’il allait mourir. Il me sort : “t’sé mec, j’ai 30 ans je vais bientôt crever et j’ai un conseil à te donner : Profite de la vie et fais ce que tu veux faire tant que tu ne blesses personne. Il y a trop de choses que j’ai reporté, pas fait… J’avais la flemme, ma femme était jalouse ou alors j’osais pas, …” et là… BOOM…

Je me suis senti projeté dans l’espace, le cul assis dans le fond de mon fauteuil. A mon retour en France, quelque chose avait changé en moi. J’avais adopté la méthode “Pourquoi pas?”

A chaque fois qu’on me proposait quelque chose, je disais “après tout pourquoi pas?!”. Avec le temps, j’ai cassé mes barrières, détruit des jugements, affronté mes peurs, ouvert des possibles… Découvert l’Univers.

Quand j’arrête de tout vouloir contrôler, je fais confiance à ce qui se présentait à moi. Comme si je sautais d’une falaise sans parachute et que je faisais confiance que je n'allais pas mourir. Quand je suis dans cet état, je me sens innocent comme un enfant qui découvre le monde en permanence. Je n’ai plus de filtre, je ne suis plus dans le mental. Je suis dans l'émerveillement de l’exploration et de la surprise. Il m’est encore difficile de maintenir cette bulle. Je suis souvent rattrapé par mon mental et les aspérités du quotidien qui pressent sur la prise de décision. Cependant, plus j’en prends conscience et plus j’y reviens. Pour moi, c’est un entrainement comme courir.

Du coup, je ne prévois plus à moyen et long terme, j’essaie de ne plus contrôler, de ne plus me laisser gouverner par mes insécurités, ni par l’extérieur. Et GUESS WHAT??? Bin l’Univers est toujours là pour m’apporter le cadeau dont j’ai besoin.

Moins je suis dans le contrôle et plus de belles choses m’arrivent

Plus tu es à l’écoute de ce qui t’arrive, moins tu le contrôles et plus tu laisse la place pour les belles choses imprévisibles qui t'arriveront. Adieu mental! (<-- Ca sera un autre post Lâcher le mental)

-- PS : Si tu as eu le courage de lire jusque là, bravo! Je te partage une anecdote de comment je communique avec l’Univers. Peut-être que ça pourrait t’inspirer ?

Anecdote : J'entamais un voyage de plusieurs mois. Je voulais faire attention aux dépenses. J’étais à Bruxelles, je marchais avec un pote dans les rues. On avait plus de jambes. Il me sort qu’il a trop faim et est prêt à prendre le premier restaurant qu’il trouve. Malheureusement, ce n'est pas possible pour moi je suis végétarien et pas lui… Alors je lui dis : “attends mec, vient on demande à l’univers”. Alors on passe la commande ensemble… “Univers, trouve nous un resto végétarien et bon (oui car j’aime la bonne nourriture ), quelque chose de pas loin et de pas cher mais d’étonnant… Merci!”. D’un coup un pigeon roux se pose devant nous, il n’y avait plus personne dans la rue. On se regarde avec mon pote, étonnés. L’un comme l’autre on n'avait jamais vu de pigeon au plumage orange. Mon pote me dit : “Viens on le suit”. On se met en marche derriere lui. Il marche tout droit pendant 30 mètres et tourne à droite. Il continue dans la rue pendant 10 mètres puis tourne à gauche… On s'arrête et on se dit : "Purée un pigeon qui marche quoi!”. Il continue pendant 40 mètres et il s’arrête. Il se tourne vers une boutique, nous regarde et enfin il s’envole! On va devant la boutique et là… Un restaurant Libanais, avec un feu de bois allumé dans une cheminée incrustée dans un mur, les légumes cuisent sur des brochettes pas loin. Tout à l’air appétissant et avec un menu à moins de 10€.

Et des comme ça, j’en ai une centaine… C’est ça qui est dingue avec l’Univers, quand je l’écoute, je laisse place à l’improbable et la magie! Un tout qui régit au delà de la comprehension du mental. Merci Chuck Norris!


Tu serais chaud d’essayer l’attitude du “pourquoi pas” pendant 1 semaine et de me partager ton expérience ensuite? Si t’as besoin d’aide durant cette expérience, je serais heureux d’être présent pour toi.




1 vue0 commentaire
bottom of page