top of page

Hey ! Tu viens on se marie jusqu’à que la mort nous sépare et on s’engage pour toute la vie ?


Aaaaaah l’engagement… Il a bon dos ! Souvent les gens le fuient car dans la culture française on a tendance à se référer au mariage, synonyme de menottes, de prison pour certains, mais aussi à des contrats de travail qu’on doit respecter à la lettre pendant une longue période, etc. -- Est-ce que tu t’es déjà retrouvé dans une situation, une relation, un projet, où tu sentais que tu n’avais plus ta place ? Où tu te sentais mal ? Tu ne comprenais pas pourquoi mais tu restais quand même parce que tu étais engagé ? Et si t’en es partie ou sortie… Comment tu te sens maintenant ? Libre, tu respires, tu te sens aligné ? -- Alors qu’est-ce que c’est l’engagement ? Avant d’en parler, je voudrais déjà posé ça : « Qu’est-ce que ce n’est pas l’engagement ? », Ce n’est sûrement pas une promesse du futur ! Un mariage, l’engagement ultime jusqu’à la mort. Ce n’est pas une promesse de l’avenir car je ne sais pas ce qu’il va se passer dans l’avenir : ce que je vais vivre, ressentir, changer, évoluer, … -- Pendant hyper longtemps, dans mes relations et mes projets, je cherchais la sécurité que je confondais avec l’engagement. Je me disais : « Si je sais que je m’engage et que l’autre s’engage alors mon cocon est en sécurité, elle ne me quittera pas et mon projet ne se finira jamais ! Je peux vivre tranquille. » Mais combien de désillusion j’ai vécu ?! De falaises desquelles je suis tombé ?! Et à chaque fois, je me relevais avec ma jambe cassée et je répétais le schéma. Jusqu’au jour où j’ai compris que : « L’engagement n’est pas une réponse à mes insécurités et ne contribue ni au bonheur de partager mon quotidien avec quelqu’un » -- Aujourd’hui, et pour moi, quand je m’engage dans une relation ou un projet, je viens avec mon bagage du présent. J’engage mon intégrité* dans la relation. J’engage qui je suis, tout mon être, avec ce qui m’anime et mes valeurs. Je suis donc présent dans cette relation avec toutes les parties de qui je suis, en intégrité* avec moi-même. Respecter l’engagement c’est respecter sa propre intégrité dans la relation. -- « L’Engagement vient alors définir le cadre et la qualité de la connexion que je peux donner. » -- Et si à un moment donné, mes valeurs changent, mes envies, mes besoins changent, je dois vérifier que je respecte toujours mon intégrité* où je suis engagé. Exemples : « Est-ce que mon travail me convient toujours ? » « Est-ce que la relation que je vie en ce moment me convient toujours ? » « Est-ce que j’ai toujours envie de faire ça ? » -- Accepter de rester alors qu’il y a quelque chose qui ne va plus, c’est accepter de ne plus respecter mon intégrité. Et qu’est ce qui se passe ? « C’est là que ça commence à créer tout un tas de douleur dans la relation, et aussi à l’intérieur. » -- Je me fane, je perds en vitalité, je sens de la colère de plus en plus et de plus en plus grosse, je suis triste, je suis en dépression, je vacille, je suis ailleurs, je me pose des tas de questions « et si ? », ou je cherche le sens du pourquoi et comment… Oui, car je ne sais plus qui je suis et où je vais. -- « Quand j’ai la sensation de perdre mon intégrité. Je ne suis plus présent à moi-même et à l’autre dans cette relation » -- Être présent dans une relation, un projet, … c’est finalement être présent avec qui on est.

A ce moment-là, l’engagement le plus profond que je peux faire c’est de retrouver mon intégrité. De faire mon possible pour la retrouver. Alors ça peut vouloir dire : - Mettre fin à la relation - Ou alors mettre fin à UNE forme de cette relation sans la terminer ! - Ca peut être aussi de prendre un temps d’espace, de distance pour se ressourcer et retrouver qui je suis, où je vais et où je veux aller. Qu’est ce qui me motive ? De quoi j’ai envie ? Qu’est ce qui m'apporte vraiment du bonheur et de la satisfaction ? -- Si je devais caricaturer « L’engagement » ça serait un synonyme d’intégrité*. On pourrait dire : « J’engage mon intégrité dans la relation. Je m’engage d’être tout à fait présent dans la relation et vraie à moi-même. Et si je ne sens que je ne peux plus je ne peux plus respecter mon intégrité à travers cette relation je suivrais ce qui m’anime. » -- C’est une promesse certaine que je peux faire sur le moment présent car je ne connais pas l’avenir. -- Et si ça arrive que ce soit à l’autre dans la relation, le plus beau cadeau que je puisse lui faire c’est de la.le laisser prendre l’envol dont elle.il a besoin pour devenir le papillon qu’elle.il a toujours rêvé d’être. « Je t’aime, vol. » -- Et toi comment est ce que tu vois l’engagement? Est ce que cette distinction te parle? Quels ont été par le passé tes schémas? Ou encore aujourd’hui? Parle moi en commentaires, ça me ferait plaisir d’avoir ton avis. -- *Intégrité = l’ensemble de mes valeurs Christophe


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page