top of page
  • Photo du rédacteurKaleï

C’est quoi pour toi l’amour?

Dernière mise à jour : 22 août 2022


C’est une question que je me suis posé encore récemment, et une conversation qui revient souvent. C’est à la fois quelque chose d’extrêmement familier et d’insaisissable.


L’amour est un sujet omniprésent au cinéma, dans les chansons, dans les livres et nos conversations. Souvent c’est ce qui triomphe sur le mal, à la fin de l’histoire.


Pourtant les mots semblent bien trop limités pour pouvoir capturer son essence, imaginez un instant devoir boire avec des baguettes chinoises.


Il y a une image que j’utilise souvent pour décrire l’amour et que j’aimerai vous partager. Je n’ai pas la prétention de vouloir capturer toute l’essence de l’amour à travers ces quelques mots, mais plutôt d’offrir une carte de navigation schématique pour pouvoir se repérer au milieu de l’océan.


Avant tout, je distingue l’Amour, et l’amour:

Il y a l’Amour avec un grand « A », c’est la force qui fait pousser les galaxies, et l’amour humain, celui auquel on se réfère la plupart du temps.


L’Amour, c’est l’essence de la vie. C’est ce qui donne la force aux plantes de pousser à travers le béton de la ville, cette force invisible qui soutient l’Univers, crée les galaxies et les trous noirs et continue inlassablement d’étendre l’espace temps. C’est aussi la force qui fait imploser et exploser les supernovas, et redistribue les atomes dans l’Univers pour la création des prochaines étoiles.


Et puis il y a l’amour, il fait battre notre cœur à la chamade, le brise en mille morceaux de temps à autre, fait pousser des papillons dans notre ventre et nous coupe l’appétit.


J’aime beaucoup la métaphore de la lumière pour me représenter l’Amour.


Il y a la lumière visible, et tout un tas de fréquences lumineuses que nos yeux ne peuvent percevoir. Pour moi l’amour humain, c’est comme la lumière visible.


Une expression de l’Amour, avec un grand « A », mais une partie seulement, celle qu’on peut percevoir avec nos sens d’humain.


Et lorsque l’amour passe au travers du prisme de notre personnalité et de notre expérience de la vie, il se heurte à nos blessures, nos résistances et limitations, et elles absorbent souvent une partie du spectre lumineux.


La lumière bleue par exemple, est une expression de la lumière blanche, mais une partie seulement.

La colère, la peur, la joie, la tristesse, la confusion sont des expression de l’Amour, mais une toute petite partie seulement.


Et pour nous, humains, l’Amour restera principalement insaisissable et invisible.


Mais voilà où je veux en venir:


Quand on parle de l’amour humain, on parle en réalité de connexion. Il y a différents types d’amours n’est-ce pas?


L’amour d’une mère, l’amour d’un.e partenaire, l’amour fraternel, l’amour d’un ami, l’amour d’un chien, ou même « faire l’amour » pour désigner l’acte sexuel.


Toutes ces amours, décrivent une qualité de connexion et d’ouverture à l’autre qui soutient la nature de l’intimité qu’on partage dans ces différents cadres amoureux.


Pour avoir une image visuelle claire pour naviguer ces différents niveaux de connexion, on peut prendre un schéma de notre corps, avec nos différents organes et centres énergétiques.


*Avec certaines personnes, peut-être que je suis uniquement ouvert à un certain niveau d’intimité intellectuelle pour partager des idées, mais pas ouvert à partager ma réalité émotionnelle.


*Avec d’autres personnes, peut-être suis-je disposé à partager mon corps physique et mon énergie sexuelle, et les peurs profondes et questionnements existentiels qui m’empêche de dormir certaines nuits.


*Même au sein du cadre de l’amour d’un.e partenaire, différents niveaux de connexion et d’intimité peuvent s’opérer, et cela peut varier d’un.e partenaire à l’autre.


-> Quand je me sens en amour dans la relation avec quelqu’un, j’aime rester silencieux quelques instants et ressentir les différentes parties de mon corps physique et énergétique qui entrent en résonance avec la personne que j’ai en face de moi.


En quelques mots pour résumer,


  • À mes yeux, l’amour humain décrit la qualité de connexion à l’autre.


  • Cette connexion se ressent quand différentes partie de mon être entre en résonance avec l’être que j’ai en face de moi.


  • Ma propre connexion à mes sensations me rend sensible et conscient à la qualité de connexion/d’amour que je ressens avec les êtres que je rencontre sur mon chemin.


Et pour vous, dites moi, c’est quoi l’amour? Kaleï

bottom of page